Un hacker a mis en ligne les données des participants au service national universel, le programme éducatif pour les jeunes de 15 à 17 ans. Un mail a été envoyé aux personnes concernées par cette fuite.

Les données personnelles de 62 500 mineurs français sont en vente sur un forum de hackers depuis le 22 novembre 2023. Contacté par Numerama, le pirate nous indique que le lot total, comprenant également les informations des parents, est vendu pour 50 dollars (environ 46 euros).

Ce 6 décembre, le ministère de l’Éducation nationale a déclaré aux journalistes d’Actu.fr que 150 000 personnes sont affectées au total. Un mail a été envoyé aux personnes concernées pour les informer de cette fuite. Les fichiers contiennent : nom, prénom, adresse mail, adresse postale et date de naissance.

L'annonce de vente des données du SNU sur le forum de hackers. // Source : Numerama
L’annonce de vente des données du SNU sur le forum de hackers. // Source : Numerama

Un extrait de quelques dizaines de mails et d’adresses postales est toujours ligne sur le forum de hackers. Numerama avait averti le ministère de l’Éducation nationale le 22 novembre, qui nous avait répondu qu’il « se renseignerait » sur cette fuite.

Aucune information sur l’origine de la cyberattaque du SNU

Les identifiants et mot de passe des comptes SNU ne seraient pas compris dans cette fuite. Une plainte a été déposée, précise le ministère dans le mail envoyé aux personnes concernées. L’administration ne précise pas, en revanche, d’où provient cette fuite. On ne sait donc pas comment un cybercriminel a accédé aux données personnelles de 150 000 personnels inscrites sur un site rattaché à l’éducation nationale.

Les jeunes et les parents victimes de cette fuite doivent être particulièrement vigilants quant au risque de phishing durant les prochains jours. D’autres cybercriminels peuvent profiter de cette liste de mails pour lancer des campagnes d’arnaque, voire cibler des individus en particulier.

une comparateur meilleur gestionnaire mdp numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !