Le géant américain est parvenu à créer un réseau neuronal capable de transformer des prises de vue de Street View en clichés dignes de photographes professionnels, sans aucune intervention humaine.

Google a développé un réseau de neurones artificiels capable de sélectionner des images provenant de son service Street View pour les transformer en photos professionnelles, sans la moindre intervention humaine.

Les ingénieurs de Google ont entraîné le logiciel à scanner des milliers de vues de Street View pour repérer celles qui ont le plus de potentiel pour transformer l’image, en post-traitement, en un «  panorama esthétique », digne d’un photographe professionnel.

CC Google

Des tâches subjectives

Pour cela, quatre étapes sont nécessaires : le réseau de neurones artificiels doit tout d’abord prendre le cliché de Street View, puis modifier l’éclairage de l’image. Vient ensuite l’étalonnage, juste avant l’application des filtres. Pour vérifier le travail effectué, des photographes professionnels ont noté les clichés, mélangés avec des photos prises par des humains. Environ deux photos sur cinq modifiées ont reçu des notes équivalentes à celles des photographes professionnels.

Le projet illustre la façon dont un réseau de neurones artificiels peut apprendre à effectuer des tâches subjectives, dans les domaines de l’art ou ici de la photographie, ce qui prenait énormément de temps.

Les ingénieurs devaient manuellement choisir les filtres, les effets d’éclairage jugés esthétiquement plaisants. Ici, l’équipe de Google a développé le logiciel de telle sorte qu’il puisse reconnaître tout seul les modifications à faire pour que la photo ait l’apparence d’un cliché professionnel.

Partager sur les réseaux sociaux