Des développeurs de Microsoft et de l'Université de Cambridge ont conçu une IA capable de coder des logiciels simples. Elle pourrait devenir très utile pour les développeurs comme pour les personnes moins à l'aise avec la programmation informatique.

L’intelligence artificielle DeepCoder pourrait être très utile aux codeurs en herbe. Conçue par des développeurs de Microsoft et de l’Université de Cambridge, elle est capable de coder des logiciels simples, en combinant des lignes de code trouvées sur des logiciels existants, à l’instar d’un véritable développeur.

Cette technique, nommée « synthèse de programme », s’appuie sur un processus d’apprentissage qui vise à combiner de manière fonctionnelle les fragments de codes en s’assurant que leur combinaison fonctionne. Au fur et à mesure de sa pratique, l’IA apprend progressivement à coder des plateformes de plus en plus complexes.

Armando Solar-Lezama, un développeur du MIT non impliqué dans le projet, est convaincu de l’apport de cette IA : « Le potentiel d’automatisation offert par ce genre de technologies permet d’envisager une énorme [réduction] des efforts nécessaires pour coder. »

Une productivité accrue pour les développeurs

À la différence d’un développeur humain, l’IA est capable d’effectuer des recherches de codes plus approfondies et de les combiner d’une manière utile et, parfois, impensable. Mais cela ne signifie pas pour autant, selon Solar-Lezama, que l’intelligence artificielle remplacera le travail des développeurs. Selon lui, ces derniers pourront en revanche consacrer beaucoup plus de temps à des tâches plus complexes : « Tout d’un coup, les personnes pourraient devenir beaucoup plus productives. Elles pourraient développer des systèmes qu’on ne pouvait pas développer avant. »

En effet, selon Marc Brockschmidt, l’un des créateurs de DeepCoder, les futures versions de l’IA pourraient développer facilement des logiciels capables de récolter facilement des données sur des sites web ou de catégoriser automatiquement des photos sur les réseaux sociaux sans aucune intervention humaine.

À l’heure actuelle, DeepCoder est capable de résoudre des problèmes de programmation qui s’étendent jusqu’à 5 lignes de code. Si cela paraît peu, certains langages de programmation nécessitent seulement quelques lignes pour faire fonctionner des logiciels complexes.

 

Partager sur les réseaux sociaux