Si vous êtes un utilisateur régulier du calendrier Google, vous connaissez la plaie qu'est son interface web. Peu maniable, truffée d'options superflues et presque illisible, les clients deviennent bienvenus pour utiliser le calendrier Google. En voilà un open source de toute beauté.

Utilisateur lassé de l’interface web de Google Calendar ? Vous avez très certainement des bonnes raisons qui sont d’autant plus justifiées que l’écart entre la version web et la version mobile s’est particulièrement creusé ces derniers mois. Le calendrier de Google sur le web est devenu vieillissant, désagréable et nécessite un trop grand nombres de clics pour obtenir un peu de lisibilité sur son agenda. En somme, l’interface ne fait pas l’affaire.

Vous pouvez changer de calendrier, mais si vous y êtes habitué, le service de Google peut être irremplaçable. Dès lors, il faudra se tourner vers des clients, sur mobile ou sur ordinateur.

jgo6u4kkvhtqxwmnvx3c

Multi-plateforme et libre, Clean Google Calendar porte bien son nom. Il est propre, simple et se débarrasse des complexités de l’interface web. Simple page HTML, son exécution ne demande qu’un navigateur Chrome pour l’installer en application indépendante.  Proposé en GPL sur le Chrome Web Store, la petite application fait tout à fait son travail. En facilitant considérablement l’organisation du temps.

687474703a2f2f692e696d6775722e636f6d2f715555655269482e706e67

Un bon moyen de gagner du temps et de la lisibilité sur son emploi du temps pour les plus organisés d’entre nous. Et Clean Google Calendar est bien sûr installable sur Windows, GNU/Linux, macOS et Chrome OS : pourquoi s’en priver ?

Partager sur les réseaux sociaux