Google propose une expérimentation pour mettre à l'épreuve son IA. La firme de Mountain View vous donne un mot et vous avez vingt secondes pour le dessiner. L'IA devra ensuite essayer de deviner ce que ça représente.

Vous connaissez le jeu Dessinez, c’est gagné ? Visiblement, son principe a inspiré des ingénieurs chez Google puisqu’ils ont développé une expérimentation dans laquelle les internautes sont invités à faire deviner des dessins à l’intelligence artificielle de la firme de Mountain View.

Le but du jeu est simplissime : à 6 reprises, le site web Quick, Draw ! va vous afficher un mot différent (par exemple bouche, skateboard, carte, bras, donut et téléphone) et vous aurez à chaque fois 20 secondes pour dessiner. Évidemment, vous devrez aller à l’essentiel : pas question de faire des perspectives ou des ombres portées !

quick-draw-resultats

Nous avons testé l’expérience et avons réussi à faire « comprendre » cinq dessins sur six. Il fallait dessiner un escargot, un zigzag, un violon, une boussole et un bulldozer. Par contre, le dessin du téléphone n’a pas été compris par Google. Il a été confondu avec une télécommande, une calculatrice et un téléphone portable.

quick-draw-rate

Chose assez amusante, l’IA de Google conçoit le téléphone comme un objet du siècle passé — en tout cas dans sa représentation. Nous voulions dessiner un smartphone mais il a compris tout autre chose.  Peut-être parce qu’il était demandé un téléphone et non pas un téléphone portable ou un smartphone.

quick-draw-par-les-autres« C’est un jeu construit avec l’apprentissage automatique. Vous dessinez et un réseau de neurones artificiels essaie de deviner ce que vous êtes en train de tracer. Bien sûr, cela ne marche pas toujours. Mais plus vous jouez avec lui, plus il apprendra », détaille Google, dont l’intérêt pour l’intelligence artificielle va croissant.

On a ainsi vu Google utiliser l’IA pour identifier le contenu des photos pour ensuite écrire une légende pertinente, réduire sa facture d’électricité, devenir un champion du monde au jeu de go et contribuer aux soins médicaux. D’autres très grands groupes sont aussi dans la course, comme Facebook, IBM et Microsoft.

L’apprentissage automatique est une méthode qui consiste à faire ingérer des quantités gigantesques de données à une machine pour qu’elle soit ensuite capable de travailler et progresser seule. Plus on lui soumet une photo de quelque chose, plus elle sera capable de repérer cette chose même si le dessin est différent.

« Jusqu’à présent, nous l’avons formé sur quelques centaines de concepts et nous espérons en ajouter plus avec le temps. Nous avons fait [ce jeu] comme un exemple de la façon dont vous pouvez utiliser l’apprentissage automatique de manière amusante », continue Google. Et si du même coup, vous pouvez l’entrainer, alors…

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés