La dernière mise à jour du système d'exploitation mobile d'Apple en version 9.3 enchaine les bugs. De nombreux utilisateurs se plaignent de blocages et d'applications qui plantent quand ils ouvrent des liens hypertextes.

Les bugs se suivent et ne se ressemblent pas sur la dernière version du système d’exploitation mobile d’Apple. On se souvient qu’un problème d’activation forçait les possesseurs d’anciens terminaux à se connecter à leur compte Apple pour initialiser leur appareil.

Un autre bug irrite désormais les propriétaires d’un nombre inconnu — mais apparemment assez important — de machines pommées. En soi, le bug n’est pas extrêmement paralysant, et n’empêche pas l’utilisation du téléphone. Il est toutefois assez ennuyant pour frustrer de nombreux utilisateurs qui rapportent leurs problèmes sur Twitter et sur les forums d’Apple.

À en croire les témoignages, le problème semble toucher tous les appareils sous iOS 9.3 sans logique évidente qui permettrait de distinguer un modèle particulier. Des personnes rencontrent des difficultés avec leur iPhone 6S quand d’autres n’ont aucun problème avec une configuration matérielle similaire.

Sur certaines applications comme Mail, Messages ou Safari, l’application se bloque — voire plante complètement — quand l’utilisateur clique sur un lien hypertexte. Le bug semble être lié à une fonctionnalité introduite par Apple avec iOS 9, à savoir les Universal Links, permettant aux développeurs d’ouvrir des liens dans leurs applications plutôt que dans le navigateur.

Des listes de liens trop larges

Sur son site, Ben Collier retrace les différentes évolutions de l’affaire et explique que « les développeurs incluent un fichier d’association sur leur site qui indique à l’application quels types d’URL peuvent être ouvertes. » Avant de poursuivre : « Quand vous installez une application, iOS télécharge ce fichier d’association et met à jour sa propre base de données d’URL que vos applications installées peuvent ouvrir ». Concrètement, si vous cliquez sur un lien sur l’application du Guardian, si celui-ci est contenu dans le fichier d’association, il devra s’ouvrir directement sur l’application du journal.

Collier remarque que le bug pourrait survenir quand le fichier d’association est tellement large qu’il « casse la base de données iOS sur l’appareil ». Il prend l’exemple de l’application Booking.com dont le fichier d’association pesait pas moins de 2,3 Mo.

Booking.com a depuis rétréci la taille conséquente de son fichier en utilisant la méthode recommandée par Apple, mais le nouveau fichier de 4 Ko n’a pas résolu le problème pour les personnes déjà touchées par le bug. Pour l’instant, aucune solution ne semble donc fonctionner et il faudra attendre un correctif officiel de la part d’Apple. D’après un porte-parole de la firme de Cupertino, l’entreprise est « consciente de ce problème » et «  livrera bientôt un correctif dans une mise à jour logicielle ». Aucune date n’a cependant été annoncée.

De son côté, Collier décrit plusieurs solutions qui pourraient résoudre temporairement le problème, comme désactiver le JavaScript dans les paramètres de Safari ou encore redémarrer le téléphone. Toutefois, ces rustines ne fonctionnent pas pour tous les utilisateurs, et de l’aveu même de la marque à la pomme, « le problème peut revenir ». D’autres pensent avoir résolu le bug en redémarrant la machine en suivant une manipulation élaborée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés