La décision de la justice brésilienne d'ordonner un blocage de WhatsApp pendant 48 heures provoque une vague de migrations vers la messagerie sécurisée Telegram.

Certains se frottent déjà les mains après la décision absurde de la justice brésilienne, qui a ordonné aux opérateurs de bloquer WhatsApp pendant 48 heures, parce que la messagerie ferait concurrence déloyale aux services de téléphonie de ces mêmes opérateurs.

Sur son compte Twitter, la messagerie sécurisée Telegram créée par l’entrepreneur russe Pavel Durov a annoncé que ses compteurs de nouveaux utilisateurs explosaient au Brésil, les internautes cherchant de nouveaux moyens de communiquer sans utiliser les messageries des opérateurs ou des solutions approuvées par le gouvernement brésilien. WhatsAppl comptait 26 millions d’utilisateurs dans le pays de Dilma Roussef, où les outils de communication chiffrés sont vus comme une menace.

En seulement deux heures, Telegram aurait déjà gagné 1,5 million de nouveaux utilisateurs, au point que le serveur qui doit envoyer les codes de confirmation d’inscription par SMS saturent et peinent à envoyer les messages :

https://twitter.com/telegram/status/677338816462651392

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés