Open Edge lance sur Kickstarter une campagne pour sa Mondrian 3.0, une imprimante 3D open source auto-répliquante.

Open Edge persiste dans l’impression 3D compact à la française : l’entreprise vient de lancer une campagne de financement participatif sur Kickstarter pour sa Mondrian 3.0, une imprimante 3D open source et auto-répliquante. Prévue à la livraison pour juin 2016, il faudra tout de même débourser 900 € pour atteindre le premier tiers qui livre un kit complet pour construire son imprimante 3D. Car contrairement à la plupart des modèles du marché, la Mondrian 3.0 est faite à partir d’un tas de pièces… imprimées en 3D.

Imprimer son imprimante

C’est ce caractère qui lui permet de s’adjoindre fièrement l’adjectif « auto-répliquante ». Contacté par Numerama, Emmanuel Giloz, co-fondateur d’Open Edge, nous en dit un peu plus : « On a tenu à conserver le plus possible de pièces imprimées, c’est un choix de conception assumé qui a certains inconvénients (pas de production en grande série) mais pleins d’avantages (pas de moules d’injection à amortir, ça démontre la précision de la machine et permet d’envoyer des mises à jours éventuelles aux utilisateurs par exemple) », nous dit-il. Oui, vous avez bien lu, en 2015, la mise à jour s’imprime.

Open Edge affirme que son imprimante est capable de produire des pièces à la fois robustes et précises, ce qui lui permet par exemple d’avoir un chariot d’impression en plastique, imprimé avec une Mondrian. Quoi qu’il en soit, la campagne Kickstarter se termine dans 25 jours et a déjà récolté 7 000 € sur les 30 000 demandés.

f22543de218e4fe150608878c904d9b8_original

dc441d315962c982cc0ba87e6590ca41_original

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés