Hue est une histoire en réalité virtuelle interactive qui a été présentée au festival du film de Sundance. Dans cette brève expérience, les joueurs doivent aider le protagoniste à vaincre sa dépression en colorant son monde gris et blanc

Hue, c’est le nom du jeune écrivain en pleine dépression au cœur de l’histoire interactive en réalité virtuelle présentée au festival du film indépendant de Sundance, dans l’Utah. Dans cette œuvre animée,  le spectateur doit aider le jeune homme à retrouver le sens de son existence en mettant de la couleur dans sa vie. En effet, au début de l’histoire Hue vit dans un monde blanc et gris, où les couleurs ont complètement disparu à cause de sa dépression.

Ainsi, les joueurs utilisent un Oculus Touch pour guider de leurs mains les actions du personnage et lui faire redécouvrir la beauté cachée du quotidien, comme l’explique la fiche de présentation de Hue : « Traitez gentiment Hue et il se détendra puis vous fera confiance. Frappez-le et il répondra de manière réaliste. Votre toucher a le pouvoir de l’aider à changer. »

Le public se trouve confronté à un défi compliqué : faire sortir quelqu’un d’une  dépression. Comme s’ils étaient des vieux amis venus le visiter, les joueurs l’aideront à vaincre ses craintes et à surmonter des souvenirs tristes.

Les joueurs aident Hue à vaincre ses craintes et à surmonter des souvenirs tristes

L’aspect le plus intéressant de Hue reste sa communication basée seulement sur des expressions faciales et des illustrations poétiques. On peut toutefois regretter que cette expérience de 10 minutes représente en revanche l’état dépressif d’une manière trop naïve et manque de réalisme en occultant notamment d’autres mécaniques cruciaux comme l’apathie, la haine de soi ou un véritable désespoir.

Il s’agit toutefois du premier chapitre de l’histoire de cet écrivain malheureux, dont le récit intégral devrait à terme durer près d’une heure. On ignore encore à quelle date le produit sera commercialisé comme son état d’avancement global.

À lire sur Numerama : Sundance  : Netflix s’offre un documentaire écologiste sur le monde des coraux

Partager sur les réseaux sociaux