Ubisoft propose un voyage en Bolivie dans Ghost Recon: Wildlands, un TPS jouable à plusieurs. Mais ce ne sera pas pour y passer des vacances...

Gros morceau du catalogue Ubisoft pour 2017, Ghost Recon : Wildlands est prêt à passer à la vitesse supérieure à l’approche de sa sortie, calée pour le 7 mars sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Pour assurer la promotion, la firme française dévoile notamment l’immense carte du jeu. Elle est décrite comme «  le plus gros monde ouvert dans la catégorie action/aventure d’Ubisoft », rien que ça, et prendra la forme d’une relecture de la Bolivie, « l’endroit le plus beau et le plus dangereux sur terre », rien que ça bis.

Dans ce mélange d’enfer et de paradis, le joueur sera chargé de démanteler un cartel en réalisant des objectifs seul ou à plusieurs en coopération (jusqu’à quatre) et avec une pleine liberté d’action.

Ghost Recon Wildlands

Rendez-vous en Bolivie

Plus concrètement, la carte de Ghost Recon : Wildlands se composera de 21 régions pour 11 écosystèmes différents en termes de topographie et un total de 26 boss à abattre. Autant dire que la variété sera de mise dans cette Bolivie vidéoludique et nous serons par exemple amenés à traverser des montagnes arides, des canyons, des forêts, des jungles, des déserts ou encore des marécages. Il y aura, à l’arrivée, un véritable panorama d’environnements à l’ambiance visuelle marquée, ce qui ne manquera pas de compenser le côté générique du gameplay et une narration qu’on imagine déjà en retrait.

De toutes façons, il sera possible de se faire un premier avis sur le TPS à l’occasion d’une bêta fermée dont les inscriptions viennent tout juste d’ouvrir via le site officiel. Les dates de début et de fin, ainsi que les détails exacts sur le contenu n’ont pas encore été communiqués par Ubisoft.

Ghost Recon Wildlands

Partager sur les réseaux sociaux