Libéré, délivré du joug de Vivendi, Ubisoft se sent pousser des ailes et n'a pas peur de tabler sur un objectif invraisemblable : cinq milliards de joueurs dans son escarcelle dans dix ans.

Récemment, nous abordions le fait que Microsoft visait dorénavant deux milliards de joueurs en investissant en masse sur les technologies cloud. Mais le géant américain apparaît aujourd’hui comme un petit joueur face au chiffre avancé par Ubisoft, qui s’est récemment débarrassé de l’ombre menaçante de Vivendi.

Ainsi, la firme française a affirmé à l’AFP le 11 avril 2018 pouvoir atteindre les cinq milliards d’utilisateurs d’ici dix ans. Le chiffre peut faire sourire — rappelons au passage qu’il a 7,5 milliards d’êtres humains sur la planète, tout âge confondus — Ubisoft affirme avoir une vraie stratégie pour parvenir à cet objectif rocambolesque. Contacté par nos soins, la firme française a confirmé cet objectif chiffré.

Objectif cloud gaming et Chine

Cinq milliards, cela correspond à dix fois plus de gamers qu’aujourd’hui — Ubisoft revendiquant 500 millions de joueurs. Mais son patron Yves Guillemot y croit, notamment après la bataille remportée face à Vivendi et le lancement réussi de Far Cry 5. Il sait que les choses peuvent aller très vite et que les technologies de demain sont susceptibles d’attirer toujours plus de gens vers le jeu vidéo.

Comme Microsoft, Ubisoft veut utiliser le cloud : « Grâce au cloud gaming, les jeux seront streamés sur différents terminaux, y compris TV, mobile, ou l’écran des voitures autonomes. Cela va permettre à nos jeux d’être disponibles sur la majorité des écrans. Nos marques vont donc atteindre une population plus large », affirme-t-il à l’AFP.

Toucher plus de la moitié de la population mondiale

Si Yves Guillemot affirme qu’Ubisoft n’a « besoin de personne », une phrase faisant écho à Vivendi, le rapprochement avec Tencent apparaît quand même un point crucial dans la concrétisation de cette immense ambition. Avec le conglomérat comme partenaire, Ubisoft peut s’offrir un positionnement fort en Chine. « Pour atteindre cet objectif de cinq milliards de clients, nous devons diffuser nos franchises au plus grand nombre », explique l’intéressé. Tencent touche déjà un milliard de personnes avec sa messagerie WeChat. Le géant chinois a aussi transformé le jeu-phénomène Steam PUBG en un jeu mobile, et dispose également d’une expertise dans les domaines du PC, où Ubisoft est moins maître de son sujet, et l’eSport, où la firme française espère atteindre le «  top 5 des jeux les plus regardés ».

En 2028, la population mondiale devrait dépasser les huit milliards d’individus. Rendez-vous dans une décennie pour faire les comptes.

Partager sur les réseaux sociaux