Essayé sur les terres australiennes, la fonctionnalité qui permet à chaque membre de Tinder de payer pour devenir le premier profil vu sur le réseau arrive en France. Préparez-vous pour la rencontre pay-to-win !

Chaque abonné au service Tinder Plus (environ 6 € par mois, en fonction de la formule) aura accès à la fonctionnalité une fois chaque semaine, les autres devront payer chaque boost. Qu’est ce qu’un boost ? C’est certainement une métaphore tinderesque du leurre de Pokémon Go.

En l’activant, pendant 30 minutes vous êtes le premier profil que verront les utilisateurs proches de vous sur l’application. La société assure que votre profil serait ainsi jusqu’à 10 fois plus vu qu’à la normale. Un moyen curieux mais certainement efficace de vous mettre (très) en avant.

Cette parade nuptiale numérique a néanmoins un prix. Véritable achat in-app, chaque boost coûtera quelques euros. La société insiste sur le caractère coup de pouce de chaque achat : en gros, si vous ramez à rencontrer des personnes sur le réseau, mettez vous en avant contre de la monnaie.tinderboost

Pensez donc à bien choisir l’endroit et l’heure à laquelle vous utiliserez votre piège à match, afin de maximiser vos chances de trouver le grand amour, puisque c’est visiblement ce que cherchent les utilisateurs du réseau.

Nous savions que Tinder avait gamifié la rencontre, mais devenir un véritable jeu pay to win, c’est encore faire un pas de plus. On se doute qu’avec des résultats financiers encore en deçà des prévisions et des turbulences dans le Match Group (sa holding), la monétisation du service doit progresser, avec la croissance de l’application.

Pour rappel, sur Tinder vous pouvez déjà payer pour des super-likes qui vous permettent de clarifier à une personne, même si elle ne vous a pas matché, que vous l’avez matchée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés