Tinder teste en Australie une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de payer pour apparaître plus vite sur les smartphones des autres utilisateurs d'un même quartier, pendant 30 minutes.

Décidément, Tinder a bien du mal à savoir sur pied danser, entre son envie prétendue de ne plus être qu’un service de rencontres d’un soir, et ses services qui semblent tout faire pour continuer à faire de Tinder le baisodrome virtuel le plus efficace du monde, même si la société s’en défend mordicus.

Selon Mashable, la plateforme sociale testerait actuellement en Australie une nouvelle fonctionnalité que notre mauvais esprit croit conçue spécialement pour ceux qui sont très (mais vraiment très) pressés de trouver un ou une partenaire sexuelle lorsqu’ils sont dans une ville pendant une soirée, ou qui veulent maximiser leurs chances.

Appelée « Tinder Boost », la fonctionnalité consiste à payer Tinder pour booster pendant pendant 30 minutes la visibilité de son profil, afin qu’il n’apparaisse non plus au hasard des algorithmes de Tinder censés déterminer qui a le plus de chances de matcher avec qui, mais bien parce que l’on a payé pour que sa photo soit vue par ces dames ou ces messieurs en recherche de compagnie.

boost-tinder

« En utilisant Tinder Boost, un profil de l’utilisateur apparaîtra en premier (ou pas loin) pour les autres utilisateurs de votre région, pendant une période énorme de 30 minutes. La marque dit que ça équivaut à jusqu’à 10 minutes supplémentaires de vues du profil », écrit Mashable. Les boosts pourront s’acheter à l’unité ou en packs, et un boost gratuit par semaine sera offert aux abonnés de Tinder Plus.

Evidemment, le service se défend là encore de favoriser les coups d’un soir entre amants pressés. Il s’agirait, explique-t-elle, de « vous fournir une présentation simple, fun, de nouvelles personnes à proximité pour que vous puissiez sortir et les rencontrer dans le monde réel ».

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés