Excellente surprise de cet été, Stranger Things connaît un succès lui permettant d'accéder au top 3 des œuvres originales Netflix les plus regardées, selon les analystes de SymphonyAM.

La genèse de Stranger Things est pleine de rebondissements. Avant d’être acceptée, la série a essuyé pas moins de neuf refus de la part des chaînes traditionnelles. Il était reproché au show son ton et ses héros, des enfants.

Aujourd’hui, ces chaînes regrettent peut-être d’avoir manqué une bonne occasion de récupérer une série très appréciée. Car Netflix, qui a finalement dit oui au projet des frères Duffer, signe certainement l’un de ses plus grands succès, à la fois critique et populaire — sa notation sur IMDB ne laisse que peu de doutes.

8.2 millions de personnes ont regardé le show

C’est dans ce contexte qu’entrent en scène les analystes de SymphonyAM. Ces derniers fournissent régulièrement des données sur l’audience des productions du service de vidéo à la demande par abonnement, ce que Netflix se refuse de faire.

Selon la société, seules La Fête à la Maison : 20 ans après et Orange is the New Black devancent en nombre de vues la dernière création originale de la plateforme.

Alors que la série apparaissait comme un pari bien trop risqué pour Netflix, Stranger Things apparaît en réalité comme une œuvre bien plus appréciée que les franchises Marvel ou l’excellent House of Cards, qui sont pourtant les deux gros piliers de la communication du service de SVOD.

D’après les estimations de SymphonyAM, plus de 8.2 millions de personnes ont regardé le show durant les 16 premiers jours de sa diffusion.

Néanmoins, même si Reed Hasting se montre particulièrement satisfait de la série, il ne souhaite pas donner le moindre chiffre, fidèle à la politique de Netflix en la matière. Par ailleurs, la société a souvent reproché à SymphonyAM de fournir des analyses d’audience « remarquablement fausses  ». La société s’en défend en précisant qu’elle applique à Netflix les mêmes techniques que celles appliquées à la télévision, grâce à un panel de volontaires dont les historiques sont récoltés.

À lire sur Numerama : Stranger Things  : un teen-movie d’horreur à la Goonies, la bonne surprise Netflix de l’été

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés