La firme souhaite redonner une nouvelle dynamique à la distribution de ses jeux PC... et donc, passer par Steam.

Après une conférence E3 bourrée de nouvelles exclusivité et d’annonces concernant le renouveau de sa console Xbox One, il semble que l’entreprise tente le tout pour le tout pour relancer sa dynamique dans le monde du jeu vidéo. Dernière initiative en date selon le directeur de Xbox Phil Spencer : intégrer davantage de jeux Microsoft sur la plateforme Steam.

« Quand je regarde Steam aujourd’hui, je vois que la plateforme connait une incroyable trajectoire de croissance. C’est une force massive dans le monde du jeu vidéo. Je pense que l’entité sera plus grande dans un an, et encore plus puissante dans les cinq années à venir  ». explique Phil Spencer au micro de Gamespot. « Ils s’en sortent vraiment bien. Nous distribuerons de nouveau des jeux sur Steam.  »

xbox-games

Des ventes PC en berne sur Windows Store

Microsoft semble en effet jouer toutes ses cartes pour relancer le succès de ses licences. Proposer des exclusivités sur Xbox One ne suffira pas à inverser la tendance et pourrait difficilement rattraper le fossé qui sépare les ventes de la Xbox à la PS4. En choisissant de distribuer ses jeux en cross-plateform sur Xbox One et Windows 10, Microsoft s’offre ainsi une chance de repartir à la hausse, mais la démarche ne semble a priori pas suffisante. Le constructeur double donc son offensive en rendant accessible ses titres sur la plus grosse plateforme de jeux vidéo dématérialisés à ce jour.

Outre les ventes de sa dernière console, la distribution de jeux PC sur la plateforme Windows Store semblait également médiocre. « Tout ne s’est pas passé comme sur des roulettes, confesse Phil Spencer, certains jeux se sont bien vendus comme Forza 6 Apex ou Killer Instinct. Quantum Break n’a pas été notre meilleure vente sur PC. Les ventes de Gears of War Ultimate Edition ont été correctes mais sans plus… Nous avons appris beaucoup de choses sur ces expériences.  »

XboxOneWin10

Le directeur précise que les résultats de cette initiative seront en priorité pour le bien des gamers. «  Il y aura des domaines où nous [Steam et Microsoft] coopérerons, et d’autres où nous entrerons en concurrence. », termine Phil Spencer.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés