Mis en service le 27 octobre 2017, le numéro de téléphone à donner aux harceleurs de rue vient de faire l'objet d'une vague d'attaques de la part du forum 18-25 de jeuxvideo.com. Plus de 16 000 messages malveillants ont amené les créateurs du service à le désactiver temporairement.

Mise à jour à 13h : Les créateurs du numéro de téléphone « anti-relous » ont publié un communiqué à la mi-journée du 31 octobre. « Lundi soir, nous avons été victimes d’une attaque coordonnée contre le service et d’une campagne de harcèlement contre nos personnes. Plusieurs dizaines de messages de haine, et notamment des menaces de mort, ont également été publiés sur Twitter et d’autres plateformes à notre encontre », mentionne le document. À compter de 16h, le service a reçu plus de 20 000 messages d’insultes, contraignant les lanceurs de l’initiative à désactiver la ligne téléphonique à 20h.

Article original : Lancé il y a quelques jours en France, le « numéro anti-relous » a subi une vague d’attaques coordonnées par des membres du forum 18-25 de jeuxvideo.com. Le 30 octobre 2017, les créateurs de ce numéro de téléphone, conçu pour aider les victimes de harcèlement de rue, ont fait savoir que le service avait reçu un grand nombre de messages malveillants.

Un numéro à donner aux harceleurs

Inspiré d’une initiative née aux États-Unis, ce numéro de téléphone avait pour objectif d’aider les personnes harcelées à couper court à un échange avec un potentiel harceleur. Ce « 06 à donner aux relous trop insistants », selon les mots de sa créatrice Clara Gonzales, envoyait une réponse automatique une fois sollicité, invitant le destinataire à mieux considérer le consentement des femmes à l’avenir.

Rapidement victime de son succès, ce numéro a reçu plus de 3 000 messages de personnes qui cherchaient à le tester. Clara Gonzales et le co-créateur de ce numéro, Elliot Lepers, ont alors expliqué que la mise en place de ce service avait un coût : chaque message traité nécessite en effet une dépense de 16 centimes. Afin d’assurer la pérennité de ce service, ses deux créateurs ont lancé un appel aux dons en ligne.

Un « déferlement de haine »

Outre les messages envoyés par les personnes qui souhaitaient tester et encourager le projet, ce 06 « anti-relous » a fait l’objet d’un « déferlement de haine ». La réception de 16 000 messages malveillants a amené Elliot Lepers à annoncer la désactivation temporaire du service.

En effet, plusieurs internautes du forum jeuxvideo.com ont orchestré une attaque conjointe du numéro, avec l’objectif de consommer la somme des dons récoltés par les créateurs de ce 06.

Sur son compte Twitter, Elliot Lepers évoque même avoir reçu une menace de mort, non considérée par le réseau social comme une violation de ses règles d’utilisation. De son côté, Clara Gonzales a fait savoir qu’elle se « débranchait » du réseau social.

Les deux créateurs du service sont actuellement en train d’envisager les recours juridiques dont ils pourraient bénéficier. Ils ont fait savoir qu’ils mettront « tout en œuvre pour pouvoir réactiver le service dès que possible. » Les contributeurs qui le souhaitent peuvent toujours participer au financement du numéro sur la plateforme Leetchi.

Partager sur les réseaux sociaux