Facebook a inversé les couleurs du drapeau des Philippines, ce qui implique un état de guerre.

C’est ce qui s’appelle une bourde. Aux Philippines, Facebook a voulu célébrer le Jour de l’Indépendance avec ses quelques 47 millions d’utilisateurs locaux, en publiant une image représentant des patriotes défilant avec le drapeau du pays. Sauf que le réseau social s’est trompé et a involontairement employé un drapeau qui signale au pays qu’il est en état de guerre.

En principe, le drapeau des Philippines est composé d’un triangle blanc étoilé, qui surplombe deux barres horizontales, bleu au dessus, et rouge en bas. Mais le Philippine Star rapporte sur sa page Facebook que la firme de Mark Zuckerberg a inversé les deux couleurs, ce qui a une signification bien particulière.

Comme nous le rappelle Wikipedia, «  le drapeau philippin a une particularité unique au monde », qui est que « en temps de guerre, la règlementation prévoit qu’il doit être hissé inversé : le point de drisse haut en bas et le point de drisse bas en haut de telle sorte que le rouge domine le bleu ». Cette particularité est bien connue des nationaux, qui ont donc été nombreux à faire la remarque à Facebook.

La firme a immédiatement présenté ses excuses, en précisant bien sûr que la bévue était purement involontaire. « Nous attachons beaucoup d’importance à la communauté aux Philippines et, en essayant de connecter les gens au Jour de l’Indépendance, nous avons fait une erreur », reconnaît platement le réseau social.

Qui sait, peut-être que Facebook ressortira le lys lors du 14 juillet ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés