L'association Democratech souhaite mettre la technologie au service de la démocratie et des citoyens, en organisant une grande primaire ouverte sur Internet.

Fin 2011, le Parti Socialiste avait innové en mettant en place une primaire ouverte à travers laquelle tous les citoyens déclarant se reconnaître dans des valeurs de gauche pouvaient choisir le candidat du parti qui se présenterait aux élections présidentielles quelques mois plus tard.

Un quinquennat après, la droite organisera elle aussi sa primaire ouverte en novembre 2016. Forte de son succès, les candidatures se bousculent et les rangs se remplissent chez les Républicains, si bien que l’on dénombre déjà 11 candidats déclarés sans compter ceux qui devraient annoncer leur candidature dans les semaines à venir.

Mais les partis politiques ne sont désormais plus les seuls à organiser des primaires puisqu’une association, Democratech se lance dans la course.

Qui et comment ?

Democratech est une association régie sous la loi de 1901 qui veut mettre à disposition la technologie au service de la démocratie.

Pour sa première opération, l’association a donc voulu organiser une primaire en mettant en place un site appelée laprimaire.org. Non affilié à un parti politique, le site se veut neutre et est financé par une campagne de financement participatif où chaque citoyen peut faire un don qui servira à couvrir les frais de logistique et de communication du site.

Capture d’écran 2016-03-31 à 11.58.35

Tout le monde peut proposer sa candidature et ainsi participer à la primaire, à condition d’avoir réuni 500 parrainages au préalable. Pour l’association, le nombre de 500 parrainages est relativement élevé afin d’éviter toute candidature fantaisiste ou non-engageante mais aussi assez bas «  pour permettre à tout citoyen suffisamment motivé de pouvoir prétendre à participer à la Primaire Ouverte ».

Avant le processus de vote, dont la date n’est pas encore arrêtée, plusieurs « tables rondes participatives » seront organisées par l’association afin de permettre un échange entre les citoyens et les candidats.

Manifeste et engagement citoyen

Dans un manifeste publié sur son site, l’association explique être «  attristé(e) par l’état de la représentation nationale dans le pays » et que « près de 9 français sur 10 n’ont plus confiance en la politique ». Pour la Democratech, l’organisation d’une grande primaire ouverte est l’occasion de « remettre la démocratie au cœur du processus de désignation des candidats à la représentation nationale ».

Les citoyens répondent-ils favorablement à l’appel de l’association ? La Democratech s’est fixé l’objectif de réunir 100 000 citoyens autour de son projet et qui seraient prêts à participer à cette grande primaire ouverte. À ce jour, près de 22 000 citoyens-internautes se sont inscrits représentant ainsi 21 % de l’objectif. À noter que cette primaire ne pourra avoir lieu sans que l’objectif ait été atteint.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés