Malgré la polémique qui règne autour du Peer-to-Peer, les fabricants semblent de moins en moins complexés par le protocole. Après l’Odyssey d’Helios compatible avec BitTorrent, c’est Myka qui investit le créneau. Son media-center est décliné en plusieurs modèles : 80 Go (pour 300 $) ; 160 Go (349 $) ; et 500 Go (459 $). Il est certifié full-HD, supporte la plupart des formats audio, les vidéos DivX, H.264, Mpeg-2/4, et WMV.

Son atout essentiel réside dans son intégration native de BitTorrent, offrant la possibilité de télécharger des films via P2P sans avoir besoin d’ordinateur. La société assure qu’elle négocie actuellement avec les studios pour fournir des contenus officiels via BitTorrent mais autorise malgré tout à télécharger à partir d’autres sources. Elle justifie ce choix par le fait que le P2P ne permet pas seulement de s’affranchir d’un serveur unique pour télécharger, mais aussi car il offre un contenu au delà de ce que l’on trouve habituellement en musique et en vidéo. Aucun mot, bien entendu, sur la question de la légalité des contenus qu’on y trouve. La commercialisation de Myka est programmée cet été pour le territoire américain.

Via : Electronic House

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés