Les abonnés au bouquet CanalSat reçoivent depuis quelques jours de nouvelles cartes mieux sécurisées après la découverte d'une faille permettant de pirater les signaux. Mais derrière le prétexte de la lutte contre le piratage, le groupe Canal Plus semble vouloir en profiter pour imposer la location de ses décodeurs à l'ensemble des usagers.

Tous les abonnés de CanalSat par satellite ont reçu récemment un courrier les avertissant d’un changement de carte pour leur décodeur satellite. « Dans le cadre du renforcement de la lutte contre le piratage de ses programmes, le groupe Canal+ remplace toutes les cartes des abonnés en numérique par satellite par de nouvelles cartes offrant une sécurité renforcée« , peut-on lire dans le courrier. « Vous allez recevoir votre nouvelle carte directement par courrier dans le courant du mois de mars« . Elles ont commencé à arriver.

Certains lecteurs, inquiets, nous ont contacté car l’opérateur reste flou sur la compatibilité des nouvelles cartes avec les décodeurs non officiels et les PC équipés d’une carte de réception satellite et d’un module de contrôle d’accès. Depuis quelques mois déjà, le groupe Canal Plus semble en effet tout faire pour obliger progressivement les abonnés de CanalSat à louer son propre décodeur, notamment parce qu’il suspecte les démodulateurs de marques concurrentes de faciliter le piratage des signaux et donc la copie des films diffusés sur le bouquet satellite. Le groupe refuse d’ores et déjà de proposer son offre CanalSat HD (haute-définition) en carte seule, en prétextant qu’il n’existe pas de décodeur compatible HD sur le marché, ce qui est pourtant faux. Le procédé, qui ressemble à de la vente liée, a été porté à la connaissance de la DGCCRF de Nanterre.

De plus, selon les révélations récentes de Télé Satellite & Numérique, Canal+ ferait pression sur les distributeurs pour qu’ils vérifient et lui communiquent les adresses des clients qui achètent des cartes prépayées seules, vendues sans engagement ni décodeur. En cas de refus du distributeur, Canal cesse de réapprovisionner en cartes et décodeurs. Derrière l’argument de la lutte contre le piratage, c’est surtout un moyen pour CanalSat de rendre le client plus captif et d’obtenir ses coordonnées pour faciliter le réabonnement à échéance.

Interrogé par Numerama sur le sort des clients qui utilisent des cartes seules, le groupe nous a répondu laconiquement que « les cartes seules ne sont pas concernées par le changement de carte« . Ce qui peut tout aussi bien dire que le changement des cartes prépayées ne sera pas nécessaire pour continuer à profiter de l’abonnement, ou au contraire que les cartes seules ne fonctionneront plus, mais que Canal Plus n’a aucune intention de les remplacer.

On a vu plus transparent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés