Cela fait quelques temps que l’on parle de systèmes qui permettraient de contrôler les mouvements dans un jeu vidéo par la simple pensée. Les deux fabricants précurseurs en la matière sont Emotiv Systems et OCZ. Si on a toujours pas vu arriver l’Emotiv Development Kit du premier, il semble en revanche qu’OCZ ait achevé le développement de son bandeau présenté l’année dernière.

Sa « souris de cerveau » baptisée NIA combine des techniques d’encéphalographie et des capteurs de mouvement des muscles et des yeux pour contrôler vos mouvements à l’écran. Son appareil nécessiterait un certain temps d’entraînement mais grâce à un peu de pratique, il améliorerait la réactivité par rapport à une souris standard. « Le NIA change radicalement la façon dont les joueurs peuvent interagir et contrôler les éléments dans les jeux » explique le PDG d’OCZ Ryan Petersen. « Il peut être configuré en une poignée de minutes pour tout jeu déjà sorti ou non. » Comme promis, le NIA sera proposé pour 300 $ ; son lancement devrait arriver dans peu de temps.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés