Joltid, l'équipe à l'origine de Kazaa, lance une nouvelle technologie de distribution sécurisée de contenus par P2P, Peer Enabler, et lui espère un succès au moins aussi grand que son aînée...

De la même manière que leur précédente technologie FastTrack, Joltid propose un protocole prêt à être intégré à des applications, comme l’ont fait Sharman avec Kazaa ou Music City avec Morpheus. Mais ce n’est pas tout …

D’après le site officiel de Joltid, Peer Enabler :

  • réduit de 90 % l’utilisation de bande passante pour les sources
  • délivre des téléchargements multi-sources ultra-rapides
  • propose des recherches ultra-rapides
  • reste transparent et ne requiert pas de comportement particulier des utilisateurs
  • propose une gestion automatique des téléchargements
  • propose des téléchargements sûrs et des fichiers authentiques
  • propose de grandes capacités de streaming en haut-débit

Au chapitre des nouveautés, une qui va faire plaisir aux aficionados de l’open-source, le site propose déjà des téléchargements de démos sur Windows, Linux et FreeBSD. On y apercoit de grandes innovations, avec des programmes d’installation qui intègrent un téléchargement par P2P (une démo avec InnoSetup est déjà présente, et une installation d’Open-office), des images ou vidéo qui sont sur une page web peuvent être aussi téléchargés par P2P (à quand le site entier en P2P ?), et, plus classique, un économiseur d’écran pour montrer l’intégration de la technologie dans un programme.

Niklas Zennstrom, fondateur de Joltid et co-fondateur de Kazaa, affirme qu’il « espère que cette nouvelle technologie sera utilisée autant que Kazaa« , car elle est « la plus grande et la plus rapide plate-forme du monde, un réseau dont la capacité dépasse largement celle des autres réseaux […]« .

Cependant, Joltid veut rentabiliser son outil, et il sera sans doute réservé à ceux qui paieront, donc aux éditeurs de logiciels pour proposer leurs produits au plus grand nombre sans un serveur coûteux, pour les distributeurs de vidéo, ou pour les éditeurs d’antivirus qui souhaitent distribuer les mises à jour des signatures. Ce protocole P2P ne sera donc pas utilisé (au moins dans un premier temps) dans un logiciel d’échange de fichier, mais, de la même manière que Peercast diffuse de la musique, Peer Enabler étend les domaines de diffusion à l’ensemble des contenus Web.

Site officiel :
www.joltid.com

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés