Et de deux. Après la réaction de la SACD, c’est celle de Didier Lombard, qui n’a pas l’air bien plus enthousiasmé que la société d’auteurs par les déclarations de Nicolas Sarkozy. Alors qu’il était sensé intervenir sur BFM à propos des ventes de l’iPhone, le PDG de France Télécom affichait sa surprise quant aux propos du président. « Je n’étais bien sûr pas au courant et je pense que pas grand monde était au courant » déclarait-il. « Cela nous amènera à changer nos modèles, à s’adapter. » Traduction : à augmenter nos prix.

Pour ceux qui viennent de prendre l’histoire en cours de route, le président déclarait il y a quelques jours vouloir taxer Internet et la téléphonie mobile (mais aussi augmenter celle perçue des chaînes privées) ; ceci afin de combler un manque à gagner dans l’hypothèse d’une suppression des publicités sur les chaînes publiques.

Ah oui, et puisqu’il fallait parler de l’iPhone, Didier Lombard se dit satisfait des ventes. Rappelons que l’année dernière le PDG de France Télécom tablait sur 100.000 exemplaires vendus pour fin 2007. Malgré une période des fêtes « exceptionnelle », le téléphone d’Apple n’a pas franchie la barre – placée haute – mais réalise tout de même le score de 70.000 ventes, ce qui reste tout à fait honorable.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés