La rumeur est tombée plus tôt cette année. Il s’agissait pour Jimmy Wales, fondateur de Wikipedia, de lancer un moteur de recherche open-source. La voilà maintenant officiellement confirmée et fixée dans le calendrier au 7 janvier. Ce moteur de recherche, intitulé Wikia, transpose en quelque sorte la philosophie « wikipedienne » dans un genre de Google participatif. Plutôt que de déterminer seul l’ordre dans lequel présenter les résultats de recherche, Wikia laisserait au contraire les internautes modifier les algorithmes liés à une réponse.

Jimmy Wales y voit à la fois le moyen de fournir un service moins opaque que Google ou Yahoo, mais aussi une manière de mieux écarter la pollution dans les résultats de recherche. Pour rappel, Google serait aussi à l’étude d’un outil de classement des résultats par les internautes ; pas quelque chose qui a l’ambition de Wales, mais un embryon de la même idée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés