Largement relayée par la presse, la discorde entre Orange et Apple, dont le buzz s’est répandu fin septembre, semait le doute auprès des consommateurs. L’iPhone serait-il disponible avant les fêtes de Noël ? Rien n’était moins sûr, et autant dire que l’abandon d’un des partis aurait constitué un échec commercial cuisant.

Il n’est donc pas étonnant que Didier Lombard, président de France Télécom, cherche à calmer les choses. « Tout sera réglé pour la fin de mois de novembre » explique-t-il au quotidien le Républicain Lorrain. Le PDG n’avance pas pour autant de date de commercialisation ni même l’état des négociations. Vu la vitesse à laquelle s’est répandue cette première fuite, les déboires entre les deux sociétés devraient rester on ne peut plus secrets.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés