Quelques jours après avoir pronostiqué la sortie d’un iPhone nano pour la fin de l’année, le cabinet JP Morgan fait montre d’inconsistence. Alors que l’analyste Kevin Chang, basé à Taiwan, avait vu un faisceau d’indices suffisamment convergent pour prédire la sortie d’un iPhone de plus bas de gamme dès le quatrième trimestre 2007, un collègue américain le dément.

Bill Shope, un autre analyste de JP Morgan établi cette fois aux Etats-Unis, publie une note selon laquelle « nous pensons qu’un lancement à court terme [d’un iPhone d’entrée de gamme] serait inhabituel et hautement risqué ». « Ca a pris plus de deux ans à Apple pour lancer son premier iPod de plus bas de gamme », rappelle Shope.

L’excellent démarrage de l’iPhone sur le marché, malgré un prix équivalent à celui de la Playstation 3, rend effectivement assez peu probable la sortie dès cette année d’un iPhone plus accessible aux petites bourses. Apple voudra sans doute attendre que les ventes de l’iPhone standard montrent un signe de saturation avant de lancer un nouveau téléphone sur le marché. Faire preuve de trop d’impatience serait prendre le risque de se faire concurrence à soi-même, au profit d’un produit sur lequel il réaliserait nécessairement une marge plus faible.

Les iPhones imaginaires

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés