Il y a un peu plus d’un mois que l’Arcep imposait aux opérateurs la portabilité du numéro en moins de dix jours grâce à un guichet unique. Rappelons que cette opération pouvait autrefois prendre jusqu’à deux mois, et imposait certaines démarches qui en ont provoqué l’insuccès : seuls 2,2 % des changements demandaient le transfert du numéro.

L’opération aura nécessité l’investissement de près de 300 personnes et six mois de test, mais a été correctement mise en place à la date prévue par la grande majorité des opérateurs. Seuls Mobisud, Ten, et Transatel manquent encore à l’appel.

Le bilan ? Un succès retentissant. Selon les chiffres rapportés par le GIE EGP (Groupement d’intérêt économique Entité de gestion de la portabilité), plus de 110.000 demandes auraient été ainsi traitées avec d’excellentes conditions de fiabilité, ce qui porte le nombre de changements plus ou moins à la hauteur de l’accroissement mensuel du parc de téléphonie mobile. Cette opération arrive d’ailleurs au moment où la croissance séquentielle de la portabilité affichait un net ralentissement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés