Apple avait promis l'arrivée du catalogue d'EMI sans DRM pour le mois de mai, et il n'en démordait pas malgré l'arrivée à pas de course du mois de juin. Il restait deux jours. Ce matin, ça pourrait être la bonne avec la mise à jour d'iTunes en version 7.2.

Elle avait été annoncée au tout début du mois d’avril et promise pour mai. Apple a tenu bon en assurant que l’offre sans DRM arriverait dans les temps, à la fin du mois de mai. Nous sommes le 30 mai et la mise à jour d’iTunes ce matin laisse penser que ce pourrait être enfin le grand jour.

D’après sa description officielle, iTunes 7.2 permet de « pré-écouter et acheter de la musique iTunes Plus pour les labels de musique participants (nouveaux fichiers de téléchargements de plus haute qualité et libres de tout droit de gestion numérique DRM)« . La place est donc faite à l’arrivée du catalogue d’EMI, même si l’on voit mal a priori en quoi l’arrivée de fichiers AAC 256 kbps sans DRM nécessitait une mise à jour du logiciel. La version de base d’iTunes était en effet déjà capable de les lire. Y aura-t-il sur les fichiers d’EMI des métadonnées complémentaires ou une identification type watermarking ?

Rappelons que les fichiers iTunes Plus seront commercialisés avec une majoration du prix de 30 % par rapport aux versions classiques avec DRM en qualité d’encodage standard (AAC 128 kbps). Les morceaux seront ainsi proposés à 1,29 euros contre 0,99 euros pour les versions DRMisées. Pour encourager à l’achat d’albums entiers, EMI a néanmoins accepté que le prix des albums reste le même quelle que soit la version, avec un prix unique de 9,99 euros.

Les majors concurrentes regarderont de près le mouvement initié par EMI et ses conséquences sur les ventes de la major britannique. Il faudra surtout regarder de près le classement des ventes d’albums sur iTunes, puisque le maintien du prix unique permettra de voir immédiatement l’impact de la version iTunes Plus sur l’attractivité du catalogue auprès des consommateurs. S’il y a un impact positif significatif, les autres majors même réticentes comme Warner Music seront contraintes de lui emboîter le pas…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés