Nous l’avons dit, répété, re-répété (.pdf) encore et toujours, la meilleure arme contre le piratage n’est pas le bâton mais la carotte. C’est la valeur ajoutée offerte par le service pour lesquels le consommateur accepte de sortir son portefeuille plutôt que de double-cliquer sur eMule. Mais malgré l’évidente simplicité du propos qu’un enfant de CM2 serait capable de comprendre, l’industrie croit toujours qu’elle peut se dispenser de vendre des produits de qualité au moins égale à ceux offerts gratuitement sur les réseaux P2P. Preuve en est la démonstration de Gizmodo. D’un côté une vidéo téléchargée gratuitement et sans autorisation, au format haute-définition 16/9. De l’autre la même série achetée sur iTunes… basse résolution et format 4:3. D’un simple coup d’oeil, la différence est flagrante :

via : GenerationMP3

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés