Vincent Dureau, le responsable télévision chez Google, s’est exprimé au congrès Cable Europe d’Amsterdam, et indiqué à l’auditoire que « l’infrastructure du web, et même celle de Google… n’est pas extensible. Elle ne va offrir la qualité de service que les consommateurs attendent ». Le développement de services très demandeurs en bande passante et très concentrés, en particulier YouTube (qui appartient désormais à Google), devrait causer un très gros problème au réseau, a-t-il prédit. Il faut augmenter la taille des tuyaux mais qui va payer ? Google ? Les abonnés ? Faut-il abandonner la neutralité du réseau et faire payer un premium pour les services les plus consommateurs ? Alexandre Verno, qui observe de près la stratégie du géant de la recherche, explique que selon lui Google va investir massivement dans des réseaux à fibre optique à travers le monde. Et sans doute relouera-t-il alors une partie de son réseau aux fournisseurs d’accès…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés