Après les HD DVD qui se retrouvent déjà craqués par dizaines et distribués sur les réseaux P2P, ce sont fort logiquement les Blu-Ray qui sont cassés par le même muslix64. Les deux formats haute-définition utilisent le même shéma de protection autour de l’AACS. L’outil de décryptage s’appelle cette fois BackupBluray, et les clés de décryptage commencent déjà à être diffusées, notamment sur Doom9.org, le site où le hacker a dévoilé ses premiers faits d’armes. Le premier film craqué en Blu-Ray serait Lord Of War. Il ne faudra sans doute pas longtemps pour que la communauté open-source réalise un logiciel autonome capable d’aller chercher tout seul les clés de déchiffrage. L’expérience BackupHDDVD l’a prouvé. Reste qu’en France, l’utilisation d’un tel outil est devenu illicite avec la loi DADVSI…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés