Le site francophone Jamendo, qui depuis plusieurs mois réalise une percée internationale, matérialise ses ambitions. Son éditeur annonce le lancement d'un programme de partage des revenus publicitaires avec les artistes qui contribuent au succès de la plate-forme.

De janvier à mars 2007, la plate-forme de musique libre Jamendo.com teste un programme de partage des revenus publicitaires. « Le but est de recevoir le maximum de retours des artistes pour améliorer le système et de prévoir ultérieurement d’autres répartitions de revenu », indique l’équipe Luxembourgeoise, qui a vu dépasser fin 2006 la barre symbolique des 2000 albums hébergés sur la plate-forme.

« Chaque mois les artistes qui seront inscrits à ce programme Revenue Sharing se partageront 50 % des recettes publicitaires de Jamendo et ceci suivant le nombre d’affichage de leurs pages respectives », explique Jamendo, qui voit dans cette approche l’une des « plus intéressantes pour concilier la diffusion de musique sous licence libre et la rémunération des artistes ». Jusqu’à présent, les artistes qui diffusaient leurs œuvres sur Jamendo ne pouvaient en tirer des revenus directs qu’à partir de dons réalisés par les membres, et qui se sont avérés décevants par rapport aux attentes de la plate-forme.

Rappelons que Jamendo diffuse uniquement des œuvres sous licences libres (de type Creative Commons), qui autorisent au minimum les internautes à rediffuser librement les chansons à titre non commercial. Tous les titres sont distribués sur les réseaux P2P eMule et BitTorrent. Jamendo est actuellement disponible en français, anglais, allemand, espagnol, italien, portugais et polonais, et plusieurs autres langues sont en cours d’adaptation. Selon ses fondateurs, les statistiques de visites de Jamendo doublent environ tous les 6 mois, et Jamendo ajoute une dizaine d’albums nouveaux par jour.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés