La Russie a ordonné la fermeture de l'un des plus célèbres sites de vidéos pornographiques, accusé de propager une "pornographie illégale".

Quand ils ont décidé de bloquer GitHub, c'était agaçant. Quand ils s'en pris à Reddit, c'est aussi gênant. Quand ils se sont attaqués à Wikipédia, c'était carrément énervant. Mais que vont penser les Russes de la décision du Roskomnadzor de bloquer PornHub, peut-être cette fois-ci pour une durée longue voire définitive ?

Dans un communiqué de presse, le régulateur russe des télécommunications a fait savoir que le tribunal de district de Krasnodar avait ordonné l'ajout de 11 sites pornographiques dans le registre des sites que le Roskomnadzor doit faire bloquer par les FAI en Russie. Selon l'article 242 du code pénal russe, est interdite "la création illégale de contenus pornographiques pour la distribution ou la publicité", ou "le commerce illégal de (…) contenus audiovisuels, images ou autres objets pornographiques" (il paraît étranger de dire qu'est interdit ce qui est illégal, mais c'est ainsi qu'est formulée la loi russe).

Selon The Register, le célèbre site Pornhub fait partie des 11 sites listés au motif qu'il diffuserait de la "pornographie illégale". Le site britannique croit savoir que c'est la présence de mineurs dans les vidéos de Pornhub qui serait à l'origine de la décision, même si celle-ci n'a jamais été démontrée et ne semble avoir l'objet d'aucune enquête pénale au Canada, le pays hôte du site hot.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés