Matthew Reimer a modifié son tracteur John Deere pour y ajouter un système open-source d'auto-pilotage qui lui permet de gagner du temps lors de la moisson du blé.

Les tracteurs automatisés guidés par GPS existent déjà depuis longtemps pour ceux qui possèdent de grandes exploitations et les moyens de se les offrir, mais peut-on modifier un tracteur pour lui donner l'autonomie qu'il n'a pas à l'origine ? Oui, comme l'a démontré l'agriculteur et geek canadien Matthew Reimer, qui s'est lancé comme défi d'automatiser son travail en utilisant des outils open-source et du matériel open-hardware.

Son initiative ne vise pas seulement à être économique par rapport aux solutions du marché, mais se veut aussi être un geste militant au moment où le géant John Deere fait appel au droit d'auteur pour tenter d'empêcher les propriétaires de ses tracteurs de modifier leur logiciel, afin de leur vendre ses solutions sur abonnement.

Grâce au travail de toute une communauté, Reimer a ainsi réussi à automatiser en partie la collecte de grains de blé dans ses champs. S'il conduit normalement sa moissonneuse-batteuse, Matthew Reimer utilise également une tablette sous Ubuntu pour appeler son tracteur John Deere modifié qui tracte la remorque dans laquelle il décharge les grains. Le tracteur vient automatiquement se positionner à hauteur du bec de déchargement, et l'agriculteur peut donc continuer sa récolte sans avoir besoin, ni de revenir vers la remorque à chaque fois qu'il est plein, ni de faire appel à un employé pour le suivre. Le système est très clairement inspiré d'équivalents propriétaires, mais réalisé cette fois entièrement avec des outils libres.

Matthew Reimer cite ainsi en vrac Pixhawk (un système hardware et software d'auto-pilotage), MAVProxy (un système de contrôle à distance de drones), MAVLink (un protocole de communication pour drones), DroneAPI, MissonPlanner (un outil de création de scénarios de missions pour drones) et APM Rover (un logiciel d'auto-pilotage basé sur les ordres de mission). Une bonne part est centralisé par la communauté ArduPilot, spécialisée dans les drones open-source et open-hardware.

Malheureusement pour l'instant Matthew Reimer n'a pas détaillé son installation et mis en ligne ses scripts, mais le projet étant encore en développement, ce n'est sûrement qu'une question de temps.

En bonus, ces vidéos qui montrent l'application utilisée dans la moissonneuse-batteuse, les mécanismes de sécurité mis en place sur le tracteur, 

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos