Le clip du futur devra-t-il être interactif ? La chanteuse Björk a mis en ligne un clip en 360° qui donne au spectateur l'illusion de participer avec elle à la chorégraphie, en devant la suivre dans ses déplacements.

Est-ce la nouvelle tendance qui pourrait devenir une mode chez les musiciens ? Le mois dernier, nous rapportions l'initiative de la Blogothèque, de proposer un "concert à emporter" de Rone à 360 degrés, pour ajouter une couche d'interactivité et d'immersion avec l'artiste. Cette semaine, c'est l'artiste islandaise Björk qui propose le même concept avec un clip baptisé "stonemilker", pour sa chanson Vulnicura.

Filmé en Islande par Andrew Huang, le clip oblige le spectateur qui veut la voir à suivre la chanteuse dans ses déplacements, donnant plus que jamais l'impression d'être avec elle, voire de danser avec elle dans une lente chorégraphie. Mais il est aussi possible de l'abandonner pour profiter des splendides paysages offerts par le pays de Björk.

Le clip a été produit par VRSE.works, une société américaine spécialisée dans la réalité virtuelle. Il était déjà sorti en mars dernier, mais n'était visible que dans des lieux privés comme le Musée d'art moderne de New York (MoMa), qui l'avait projeté dans une exposition.

Il est toujours mieux de regarder le clip avec des lunettes de réalité augmentée, mais YouTube permet de voir la vidéo en 360° avec un écran normal, en déplaçant soi-même le champ de vision grâce à la souris ou au doigt (à noter que ceux qui disposent de l'équipement nécessaire pourront même en profiter en 4K) :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos