Comme chaque samedi, Numerama vous propose de découvrir le meilleur et surtout le pire de la protection de la propriété intellectuelle, en partenariat avec les fidèles complices Lionel Maurel et Thomas Fourmeux. Cette semaine, vous verrez qu'Universal Music se censure lui-même, que la loi Renseignement pourrait servir à lutter contre la contrefaçon, ou encore que Facebook continue à vouloir s'approprier le mot "book".

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés