Un brevet déposé par Warner indique qu’il est en théorie possible de créer un disque hybride qui contient à la fois des données aux formats CD, DVD, HD DVD et Blu-Ray. Les ingénieurs utilisent pour ce faire une pellicule semireflective qui permet de combiner deux couches haute-définition dans les deux formats concurrents. Mais l’intérêt d’un tel procédé est faible lorsqu’il semble plus économique de fournir dans un même boîtier plusieurs disques qui, séparemment, permettent de stocker plus de données et d’éviter des problèmes de compatibiltié matérielle. L’invention limite chaque format à une seule couche par disque.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés