Facebook a annoncé six nouvelles recrues pour compléter son équipe d'intelligence de chercheurs en intelligence artificielle, dont trois Français.

Facebook a annoncé jeudi le recrutement de six ingénieurs pour renforcer son équipe de recherche en intelligence artificielle baptisée FAIR (Facebook AI Research), qui travaille à exploiter le volume colossal de données offertes par les utilisateurs du réseau social. L'équipe fondée en 2013 était déjà dirigée par le Français Yann LeCun, et deux nouveaux ingénieurs français font leur entrée dans le laboratoire :

  • Léon Bottou, docteur en sciences informatiques diplômé de l'Ecole Polytechnique, titulaire d'un Magistère de Mathématiques Fondamentales et Appliquées et d'Informatique de l'École Normale Supérieure. Avant de rejoindre Facebook, Bottou a travaillé chez AT&T, NEC Labs America et Microsoft Research. "L'objectif de long terme de la recherche de Léon est de comprendre comment construire une intelligence de niveau humain", explique Facebook ;
     
  • Nicolas Usunier, docteur en apprentissage machine diplômé de l'Université Pierre et Marie Curie. Il était depuis 2012 titulaire d'une chaire "CNRS – Enseignement Supérieur" à l'Université de Technologie de Compiègne. "Chez FAIR, il travailler sur les tâches de compréhension du texte, particulièrement l'apport de réponses à des questions, et sur le design de fonctions objectives composites qui peuvent définir des problèmes d'apprentissage complexes à partir de problèmes plus simples" ;
     
  • Gabriel Synnaeve, titulaire d'un doctorat de l'Université de Grenoble obtenu en 2012 après une thèse sur l'application des modèles bayésiens dans les intelligences artificielles de jeux de stratégie en temps réel. Expert de l'IA des jeux vidéo, il avait notamment réalisé une IA pour StarCraft. Mais c'est sur la reconnaissance vocale et la compréhension du langage qu'il travaillera pour Facebook.

Désormais prioritaire pour Mark Zucerberg, le laboratoire d'intelligence artificielle de Facebook compte désormais une quarantaine de personnes, à Menlo Park Park et New York. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés