La Cour de justice de l'Union européenne a confirmé jeudi l'amende de 210 millions d'euros infligée en 2010 à LG Display, pour sa participation à une entente entre six producteurs coréens et taïwanais (LG Display, Samsung Electronics, AU Optronics, Chimei InnoLux, Chunghwa Picture Tubes et Hannstar). Au total, la Commission européenne avait infligé près de 649 millions d'euros d'amende aux six entreprises pour leur entente visant à contrôler les prix entre 2001 et 2006, dont 215 millions d'euros pour LG Display. Celui-ci était parvenu à obtenir une réduction de 5 millions d'euros auprès du tribunal de l'UE, mais demandait sur des motifs techniques une réduction supplémentaire, refusée par la CJUE.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés