Chrome évolue sur PC et mobile. Le navigateur web prend désormais en compte un standard du web (Push API) qui permet aux sites web de délivrer des notifications aux internautes sans passer par une application dédiée.

Avec la sortie de la version 42 de Chrome est apparu un utilitaire permettant de recevoir des notifications via le navigateur web, sans passer par une application spécifique. Cette fonctionnalité arrive désormais sur mobile, puisque la version de Google Chrome pour Android a reçu en début de semaine une mise à jour permettant de suivre l'actualité d'un site avec des notifications.

Dans un article publié lundi sur le blog Chromium, il est indiqué que ce service de notification, basé sur un standard du web (Push API), sera bientôt actif sur divers sites web (sont cités eBay, Facebook ou encore Pinterest comme partenaires initiaux). Les alertes seront alors reçues de la même façon que les notifications délivrées par des programmes dédiés.

Cette évolution de Chrome et Android constitue une opportunité très intéressante pour les sites web souhaitant miser sur des applications HTML5 au lieu de concevoir des logiciels spécifiques pour iOS, Android et autres systèmes d'exploitation mobiles. Jusqu'à présent, les applications HTML5 ne pouvaient pas "pousser" des alertes vers les usagers de la même manière que les programmes dédiés.

Ainsi, les notifications push sous Chrome et Android sont susceptibles de donner un coup de fouet à la popularité des applications web en HTML5. En étant optimiste, on pourrait même espérer qu'elles contribueront à décloisonner le net à long terme, en convaincant les internautes de privilégier la navigation mobile plutôt que de passer systématiquement par des écosystèmes verrouillés.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés