Avec Data Saver pour Chrome, Google propose de faire transiter tout le trafic non chiffré par des serveurs proxy qui compressent les données des sites visités, pour faire économiser du volume de données aux internautes qui doivent veiller à ne pas consommer trop de bande passante.

Google a lancé discrètement une nouvelle extension pour son navigateur Chrome, Data Saver (ou "économiseur de données" en français), qui permet aux internautes de réduire le volume de données consommé lors de la visite de sites internet, ce qui est particulièrement utile pour ceux qui craignent d'atteindre trop rapidement leur quota de fair-use sur les forfaits mobiles 3G et 4G. L'extension est disponible pour Chrome sur PC ou Mac, sous Android, sous iOS et sous Chrome OS.

Comme d'autres techniques de caching mises en oeuvre d'office par certains opérateurs mobiles, avec des risques pour la confidentialité des données, Data Saver fait passer tout le trafic de l'internaute par un serveur de compression des données. Comme son nom l'indique ce serveur compresse les pages HTML (comme le ferait un .zip) avant de les renvoyer à Chrome, qui les décompresse. Le poids du contenu téléchargé est donc réduit, mais peut aussi perdre en qualité sur les images, qui sont optimisées.

L'idée est exactement la même que le navigateur Xpress de Nokia (ou de Opera Mini), mais elle est mise en oeuvre avec plus de prudence et de respect pour la protection de la confidentialité des données de l'utilisateur. En effet, alors que Nokia ou Opera traitent y compris le contenu HTTPS chiffré avec SSL/TLS, avec un mécanisme de déchiffrement temporaire, Google a fait le choix de ne pas relayer vers ses serveurs les pages SSL ou même les pages lues en mode "navigation privée".

"Lorsque vous utilisez l'économiseur de données, les serveurs de Google réduisent la quantité de données téléchargées lorsque vous consultez une page Web. La quantité de données économisées dépend du type de contenu de la page. Cependant, les pages sécurisées (dont l'URL commence par "https") et les pages en mode navigation privée sont chargées sans économie de données", explique Google.

Toutefois parce qu'il agit de fait comme un proxy qui masque l'adresse IP réelle de l'utilisateur, l'extension Data Saver peut aussi poser des problèmes sur des services qui nécessitent la géolocalisation de l'adresse IP, ou sur les serveurs intranet. Il est bien sûr de désactiver l'extension d'un simple clic :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés