Il ne s'est jamais vendu autant de téléphones mobiles, et il ne s'est jamais vendu aussi peu de systèmes d'exploitation différents. Android et iOS sont désormais installés sur 96,4 % des smartphones écoulés dans le monde.

Le marché du téléphone mobile ne connaît pas la crise. Selon les chiffres communiqués par le cabinet IDC, 301,3 millions de smartphones ont été vendus dans le monde au second trimestre 2014, marquant une progression de 25,3 % par rapport à la même période un an auparavant. Il ne s'était jamais vendu autant de smartphones sur un trimestre.

En terme de systèmes d'exploitation, et donc d'écosystèmes, ces ventes sont totalement écrasées par Android et iOS, qui réunissent à eux seuls 96,4 % des smartphones écoulés.

Le système de Google, utilisé par de nombreux constructeurs de téléphones mobiles, compte à lui seul pour 84,7 % du marché, en hausse de plus de 5 points sur un an. Si elle augmente légèrement en volume avec 35,2 millions d'iPhone vendus, la plateforme mobile d'Apple recule en revanche en proportion, avec 11,7 % de parts de marché contre 13 % au deuxième trimestre 2013.

Malgré les efforts de Microsoft, Windows Phone ne parvient pas encore à confirmer sa percée, et recule même à 7,4 millions d'unités vendues au second trimestre 2014, contre 8,2 millions l'an dernier.

Il faudra voir, à plus long terme, l'impact de la sortie annoncée du premier téléphone Samsung sous Tizen, le système mobile sur lequel mise le fabricant sud-coréen pour contrer la domination d'Android. Mais cet impact pourrait être limité. Selon IDC, Samsung n'était le fabricant que de 3 téléphones Android sur 10 vendus au second trimestre, contre 40 % un an auparavant. La plateforme de Google progresse grâce au segment des smartphones à moins de 200 euros, alors que Samsung s'est davantage concentré sur le segment haut de gamme avec son Galaxy S5.

Mais sur ce segment des entrées de gamme, c'est Mozilla qui espère jouer les trouble-fêtes avec Firefox OS. A-t-il toutefois la puissance commerciale suffisante pour y parvenir ? Rien n'est moins sûr.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés