L'ONG EFF a mis à jour son outil Privacy Badger, qui permet de contrer le pistage des internautes lorsqu'ils surfent sur le net. La nouvelle version du module est en mesure de contrôler le suivi des widgets fournis par les réseaux sociaux, comme le bouton "J'aime" de Facebook.

Depuis ce printemps, l'ONG américaine Electronic Frontier Foundation (EFF) propose une extension pour navigateur dont l'objectif est la neutralisation de la publicité ciblée. Baptisé Privacy Badger et compatible avec Firefox et Google Chrome, l'outil n'a pas l'ambition de bloquer les annonces publicitaires comme le ferait AdBlock Plus, mais plutôt d'empêcher le profilage des internautes.

Cette semaine, une nouvelle version de Privacy Badger a été mise en ligne. Comme l'indique l'EFF, le module complémentaire – qui est désormais en version bêta – est désormais en mesure de contrôler le pistage des widgets des réseaux sociaux, comme le bouton "J'aime" de Facebook.

Cette mise à jour est d'autant plus nécessaire que Facebook compte traquer les visites des sites web effectuées par ses membres pour savoir quelles publicités doivent être insérées dans leur fil d'actualité lorsqu'ils reviennent sur Facebook. Cette fonctionnalité, d'abord lancée aux USA, a vocation à être étendue au reste du monde et s'appuie en particulier sur les widgets du réseau social.

Outre l'extension Privacy Badger, l'EFF propose également l'outil HTTPS Everywhere destiné à activer, lorsqu'elle est disponible, la connexion sécurisée HTTPS. Ce protocole, qui est aujourd'hui disponible sur de très nombreux sites web, permet de protéger les échanges entre le client (votre navigateur web) et le serveur (le site sur lequel vous souhaitez vous connecter).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés