Orange prépare sa contre-attaque dans le secteur de l'itinérance. Alors que l'opérateur historique avait l'intention de dévoiler ses projets dans ce domaine, l'annonce inattendue de Bouygues Télécom a bouleversé ses plans. Mais ce n'est que partie remise.

Entre les opérateurs de téléphonie mobile, la bataille ne se joue pas uniquement sur le terrain du très haut débit (4G). Elle se déroule aussi au niveau des frais d'itinérance (roaming) en Europe, dans les territoires ultrapériphériques (comme les départements d'outre-mer) et, plus rarement, ailleurs. Dans ce domaine, Free et Bouygues ont justement fait des annonces cette semaine.

Concernant Free Mobile, il sera désormais possible de bénéficier de 35 jours par année civile de communications illimitées (appels, SMS, MMS et données en 3G) en Italie, à condition d'avoir deux mois d'ancienneté. Du côté de Bouygues, l'itinérance depuis l'Europe et les DOM vers la France est ajoutée dans l'offre Sensation, pendant 35 jours par année civile, à condition de s'engager sur un an.

La concurrence ne devrait pas tarder à répondre. Lors d'une convention en Espagne, le PDG d'Orange a indiqué, selon des propos rapportés par La Tribune, vouloir "être le meilleur de la classe en matière de roaming". Stéphane Richard souhaite en particulier s'appuyer sur ses filiales européennes pour intégrer le trafic dans les pays où il est présent d'une façon ou d'une autre.

L'opérateur français est actuellement déployé dans dix pays européens. Outre l'Hexagone, il a des activités au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Belgique, au Luxembourg, en Pologne, en Slovaquie, en Roumanie et en Moldavie. À l'origine, Orange avait l'intention de dévoiler ses projets en espérant susciter l'engouement des mobinautes ; sauf que Bouygues l'a pris de vitesse en présentant sa propre offre mardi.

Reste à savoir comment Orange compte riposter, maintenant que Bouygues a abattu ses cartes. L'opérateur historique va-t-il s'aligner sur son concurrent et inclure les frais d'itinérance depuis l'ensemble de l'Europe et les DOM vers l'Hexagone ? Ou le groupe va-t-il mettre à profit ses activités en Afrique et au Moyen-Orient (21 pays) pour se démarquer ? Il a aussi une présence minime en Amérique et en Océanie (2 pays).

Orange est présent au Botswana, au Cameroun, en Côte d'Ivoire, en Égypte, en Guinée Bissau, en Guinée Conakry, en Guinée Équatoriale, en Irak, en Jordanie, au Kenya, à Madagascar, au Mali, au Maroc, à Maurice, au Niger, en Ouganda, en République Centrafricaine, en République Démocratique du Congo, au Sénégal, en Tunisie et à Vanuatu.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés