Comment faut-il gouverner Internet en France, et à l'international ? Pour en débattre, l'Etat et plusieurs groupes d'intérêts se sont réunis pour lancer le Forum de la Gouvernance d'Internet - France, avec une plateforme de discussion ouverte à tous les internautes qui souhaitent participer au débat.

Le 10 mars 2014 aura lieu au Conseil économique, social et environnemental (CESE) la première édition du Forum de la Gouvernance Internet – France, qui aura pour thématique générale "la gouvernance de l'Internet, les enjeux français spécifiques et le contexte international". Comme un signe des temps, où la vision mondiale d'Internet est contestée par une volonté croissante d'imposer une réglementation nationale sur le net, il s'agit d'une initiative franco-française qui "s'inscrit dans le contexte de l'Internet Governance Forum (IGF)", qui a lieu chaque année, est qui lui a une vocation internationale.

Autour des pouvoirs publics, dont le Conseil National du Numérique, se réuniront plusieurs organisations représentant les principaux acteurs d'Internet en France dont l'AFDEL, l'AFNIC, Cap Digital, Club Jade, ISOC France et Renaissance Numérique. La première étape, matérialisée par l'ouverture d'un site internet dédié, sera de définir d'ici au 7 février prochain les thèmes de six ateliers .

"En nous appuyant sur un sondage en ligne que nous lancerons lors de la dernière semaine de janvier, de nouveaux forums de discussion seront ouverts pour affiner les thématiques qui auront recueilli le plus d’intérêt de la part des internautes", explique le FGI.

Il rappelle dans un communiqué que "depuis sa création, Internet fait appel pour sa Gouvernance à un système de gestion multiacteurs où société civile, secteur privé, gouvernements, chercheurs, utilisateurs peuvent contribuer à l'élaboration des règles techniques, juridiques et d'usage régissant le fonctionnement d'Internet". "Pour faire face aux défis politiques, techniques et sociétaux auxquels le réseau est confronté, un dialogue entre tous les acteurs est plus que jamais nécessaire", ajoute-t-il.

Ouvert à tous, le Forum de la Gouvernance Internet – France combinera sessions plénières et ateliers participatifs "pour aborder les enjeux français spécifiques et le contexte international".

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés