Pourquoi se priver d'être son propre média, quand les sites officiels de l'Etat sont particulièrement bien indexés par Google, et qu'Internet permet de se passer des médias traditionnels et de leurs questions (en principe) embarrassantes pour s'adresser directement aux Français ?

L'an dernier, il y a presque exactement un an, le site officiel du Gouvernement avait déjà inventé le concept osé de la première "interview exclusive" de la porte-parole du Gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem (depuis le terme "exclusive" a disparu du site officiel, sauf dans l'URL, mais on le retrouve dans la version mise en cache par Archive.org) :

Depuis, le Gouvernement multiplie les interviews exclusives avec ses propres membres du Gouvernement. La formule est rodée et s'intitule "5 jours, 5 questions". Pendant une semaine, le vrai-faux journaliste officiel de l'ORTF 2.0 publie une question/réponse par jour, sur un sujet de compétence du ministre concerné.

Ont ainsi été passés au grill la ministre des sports Valérie Fourneyron, le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll, la ministre des personnes âgées Michèle Delaunay, ou encore, cette semaine, le ministre de l'éducation Vincent Peillon.

Ce qui offre une formulation assez curieuse. "En 2014, le chantier prioritaire de la refondation de l'école de la République se poursuit. Avec de nouvelles étapes essentielles : la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires sur tout le territoire, mais aussi l'évolution des métiers, la refonte des programmes ou encore la réforme de l'éducation prioritaire. Pour en parler, Vincent Peillon est notre premier invité de l'année". Un ministre du Gouvernement invité par le Gouvernement, il fallait y penser. Après l'autobiographie, l'auto-interview.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés