Au Canada, la justice a condamné un administrateur à verser 10,5 millions de dollars de dommages et intérêts à la chaîne de télévision américaine Fox pour avoir facilité le piratage de deux séries, Les Simpson et Les Griffin. L'administrateur ne les avait pas mis lui-même en ligne. Hébergés ailleurs, ils étaient néanmoins intégrés sur deux sites dédiés.

10,5 millions de dollars. C'est le montant des dommages et intérêts que devra verser un Canadien à la chaîne de télévision américaine Fox pour avoir facilité le piratage des Simpson et des Griffin, deux séries télévisées très populaires. Mais à la différence d'autres affaires du même genre, le coupable n'hébergeait pas lui-même les épisodes : il se contentait de les regrouper sur deux sites dédiés, comme le pointe PCInpact.

Concrètement, l'administrateur connu sous le pseudonyme de Joecool6101 avait ouvert deux sites. Le premier, baptisé "Watch The Simpsons Online", a vu le jour en 2008, tandis que le second, intitulé "Watch Family Guy Online" (le nom original des Griffin, ndlr), est apparu l'année suivante. Dans les deux cas, le concept était similaire : être la plateforme d'accès incontournable pour voir les deux séries, alors que les épisodes sont hébergés ailleurs sur la toile.

Joecool6101 n'hébergeait lui-même aucun contenu audiovisuel appartenant à la Fox. Il se contentait d'afficher les vidéos mises en ligne par d'autres sur son site (via un code d'intégration que l'on peut trouver sur YouTube, Dailymotion et d'autres services similaires). Un lien pour télécharger l'épisode sur l'ordinateur était également disponible, afin de contenter celui ne voulant pas le voir en streaming.

Sans surprise, le succès a été au rendez-vous. Le trafic des deux sites a explosé pour atteindre, selon Torrentfreak, près de 87 millions de visiteurs cumulés pendant leurs quelques années d'existence. Mais "Watch The Simpsons Online" et "Watch Family Guy Online" n'ont pas seulement attiré des fans : ils ont aussi fait venir à eux les avocats de la Fox.

Au cours de l'automne dernier, une action en justice a été engagée devant les tribunaux canadiens, puisque la chaîne de télévision avait des indices laissant penser que Joecool6101 résidait au Canada. La justice a ensuite autorisé une perquisition dans le domicile du suspect, laquelle a notamment débouché sur la saisie de son matériel informatique.

Bien entendu, la décision prononcée par le tribunal de Toronto a été accueillie avec satisfaction par les avocats de la Fox, qui reprochaient à Joecool6101 de tirer profit du piratage des contenus de la chaîne même s'il n'était pas directement impliqué dans l'hébergement des épisodes.

Très élevés, les dommages et intérêts décidés par la justice canadienne ne seront vraisemblablement pas honorés par Joecool6101. La Fox doit évidemment le savoir, mais son objectif n'est pas d'ordre financier dans ce procès. La chaîne voulait avant tout mettre un coup d'arrêt aux deux sites (ces derniers sont aujourd'hui fermés) et envoyer un message très clair aux autres Joecool6101 en herbe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés