Le projet Tor, qui consiste à élaborer un réseau informatique décentralisé et anonyme, accepte désormais les dons en Bitcoins.

Il est désormais possible de soutenir financièrement le projet Tor en lui versant des Bitcoins. Depuis jeudi, la monnaie électronique qui a tant fait parler d'elle ces derniers jours est désormais acceptée, en plus des autres moyens de paiement plus traditionnels (PayPal, chèque, virement bancaire…). Ici, Tor fait appel à Bitpay, un intermédiaire qui permet d'échanger des euros en Bitcoins et inversement.

Distingué en 2011 par la Free Software Foundation qui lui a remis un prix, le projet Tor désigne un réseau informatique décentralisé qui offre une grande confidentialité aux internautes, en faisant transiter leur connexion Internet à travers plusieurs machines (les "nœuds"). S'il n'offre pas une protection parfaite, son degré de discrétion parvient à contrarier les services secrets, dont la NSA.

Dans un pays dirigé par un régime autoritaire, le réseau Tor peut aider par exemple un blogueur à prendre la parole sans prendre trop de risques. L'Electronic Frontier Foundation (EFF) et Reporters Sans Frontières (RSF) recommandent son utilisation, combinée avec d'autres mesures. Évidemment, le réseau Tor ne peut pas tout. Si une coupure généralisée d'Internet survient dans un pays, le réseau Tor est aussi affecté.

( photo : CC BY-SA Bits of Freedom )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés