Alors que les boutiques n'ont déjà plus de stock, et ne savent pas quand elles seront réapprovisionnées, Microsoft tente de convaincre les joueurs de réserver quand même leur Xbox One afin de l'avoir, peut-être, mais probablement pas, pour Noël.

Quelques jours après sa sortie, il n'est déjà presque plus possible de trouver une console Xbox One en boutique en France. Plusieurs revendeurs interrogés par Numerama nous ont confirmé que les quelques exemplaires reçus étaient très vite partis, et qu'ils n'avaient que très peu de visibilité sur les prochains arrivages. Certains n'espèrent rien avant le mois de janvier, au mieux. Une situation critique à la veille des fêtes de Noël.

Microsoft, qui avait déjà annoncé la vente mondiale d'1 million d'exemplaires de sa Xbox One au premier jour de son lancement (un chiffre similaire à celui des PS4 écoulées), confirme l'engouement en France. "La Xbox One a connu un succès exceptionnel chez tous les distributeurs à travers la France", se réjouit la firme de Redmond, qui parle d'un "record historique pour un lancement de console Microsoft".

Mais la communication est un jeu d'équilibriste. D'un côté Microsoft doit se réjouir publiquement de voir sa console déjà en rupture de stock, ce qui est signe d'une popularité qui entretient la popularité dans un effet boule de neige. D'un autre, Microsoft ne doit pas laisser les joueurs se désister en faveur de la console PS4 de Sony (laquelle semble aussi difficile à trouver actuellement), en particulier en cette période stratégique des fêtes de fin d'année.

Réserver, et attendre peut-être longtemps

D'où la tentative de l'éditeur de minimiser ses problèmes d'approvisionnement, et surtout une invitation à réserver la console, ce qui s'accompagne généralement dans les boutiques du versement d'un acompte. "Malgré une mise en place conséquente et jamais vue pour un lancement de console, nous invitons nos clients à réserver au plus vite leurs Xbox One auprès de leurs revendeurs habituels pour les fêtes de fin d’année", écrit ainsi Microsoft dans un communiqué. "Pour répondre à cette forte demande à l’approche de Noël, des consoles supplémentaires seront livrées chaque semaine en point de vente".

Mais il faut noter la subtilité du langage. Il n'est pas dit que des nouvelles consoles seront livrées chaque semaine dans chaque point de vente, mais "en point de vente", ce qui ne veut pas dire grand chose. Même Amazon, qui est certainement en tête de listes des revendeurs prioritaires, n'annonce plus qu'une livraison "habituellement sous 1 à 3 mois", sans s'engager. Ce pourrait être moins. Ce pourrait plus.

Un conseil, donc : sauf à vraiment vouloir être parmi les premiers servis, attendez que la situation se décante.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés