C'est fait, un éditeur de logiciel de P2P connu pour l'utilisation illégale de son produit signe un accord de distribution avec une major hollywoodienne ! Warner Bros est le premier studio à abandonner la piste du P2P 100% légal pour se lier à un réseau qui a déjà fait ses preuves.

Pour Ashwin Navin, le président de la société BitTorrent, c’est avant tout le succès de la technologie BitTorrent qui fascine les grands studios d’Hollywood. Contrairement à Kazaa, BearShare ou eDonkey, BitTorrent a toujours été perçu en comme un outil neutre, dont seul l’usage peut être légal ou illégal. Après plusieurs mois de négociations, Navin devrait annoncer aujourd’hui un partenariat inédit avec Warner Bros Entertainment Group. Aux termes de cet accord, des films et des séries TV comme Starsky et Hutch ou Babylon 5 seront proposées en VOD via BitTorrent.

Les termes financiers de l’accord sont inconnus pour le moment. Ashwin Navin pense en revanche que le prix des contenus pourrait aller aussi bas que 1 $ pour un épisode d’une série TV, soit deux fois moins cher que ce que l’on trouve sur iTunes Music Store.

Avec cet accord, Warner Bros. ouvre la boîte de Pandore et permet aux protocoles de P2P non filtrés d’entrer eux aussi dans le marché légal avec des catalogues fournis et populaires. Jusqu’à présent, les studios et maisons de disques fermaient leurs portes à toute société dont le nom était liée de près ou de loin à un réseau P2P utilisé par les internautes pirates. Ce changement de cap pourrait donner le signal d’une mâturité de l’industrie, comme lorsqu’elle a accepté de négocier enfin avec les chaînes de télévision (vues comme des concurrents du cinéma) et lorsqu’elle a commencé à exploiter commercialement le magnetoscope. Après avoir été assimilé en son temps é l’étrangleur de Boston par Jack Valenti, le patron de la MPAA, le magnéto est devenu en quelques années la première source de revenus d’Hollywood…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés